A méditer Bon plan

Petit Club Med

Petit Club – Punta Cana

MAJ le 13/11/13 


Habituée du concept :

En tant que sportive et fan des belles destinations, j’ai déjà essayé la formule Club Med avant de devenir maman. Mais je dois avouer que depuis la naissance de mon fils, on peut carrément me qualifier de Super G.M. (j’ai d’ailleurs gagné le titre de membre silver, ayant passé 3 séjours entre l’année dernière et cette année.)
 
Club Med Punta Cana
Certains de mes amis se moquent de moi, il trouvent cela trop peuple et pas assez culturel. Certes, mais quel soulagement quand même d’avoir la liberté de laisser son enfant dans un environnement qui lui permet de s’épanouir et quel bonheur de le voir essayer plein de nouvelles activités! 

Club Med Punta Cana





Conseils :


Toutefois, selon ces expériences récentes je me permets de faire part de quelques conseils : 

  • Ok pour se renseigner par Internet et téléphone mais je déconseille de faire sa réservation par ce biais : il est plus sure de le faire dans une agence et si possible avec le ou la responsable de l’agence. 
  • Réserver au moins 6 mois à l’avance (surtout en période d’affluence) à moins de se décider à la dernière minute grâce à des promos. 
  • S’assurer qu’il y aura de la place dans le club des enfants (baby club, petit club, junior club) en réservant, ne pas laisser les agents tchatcher qu’il faut se pointer le matin à 10h en fonction des dispos, il n’y en a quasiment jamais!! 
  • Si vous souhaitez voyager par des vols réguliers (Air France par exemple), passez directement par la compagnie (pour nous grâce à une promo, on a bénéficié d’un tarif d’1,5 fois moins cher que celui proposé par le club sur la même compagnie qui nous a permis de rester plus longtemps). 
  • Par rapport à Air France, si vous voyagez avec un bébé en âge de « tenir » dans le berceau (tellement plus agréable et pratique), il faut en faire la demande et s’assurer de la disponibilité lors de la réservation des billets allée comme retour. Ne laissez pas les agents dire qu’il faut se pointer à l’avance! 
  • Se renseigner sur les transferts : par exemple pour Punta Cana : il y a 5 minutes de taxi jusqu’au village (pour quelques dollars) beaucoup plus agréable que de se taper le bus avec l’attente, les gens qui braillent et l’accueil en fanfare alors qu’on vient de se taper 9H de vol et qu’on est crevé! Idem pour Djerba, au lieu de se taper de prendre le bus à 4h30 du matin pour un vol à 8h00, vous pouvez prendre un taxi à 6h00 (surtout sans passer par l’agence de voyage ou le club car triplent les prix!!!). 
  • Bien se renseigner sur la proximité de la chambre avec les restaurants, l’accessibilité (essayer de demander au rdc si avec une poussette) 
  • Bien apporter les couches et le nécessaire de nettoyage (si encore besoin). Crème solaire, et chapeau dans les pays chauds. 
  • Aller au baby ou petit club progressivement au début (quelques heures le 1er jour) afin que le chérubin s’y habitue en douceur. 
  • Attention à vos dates de séjour. Car s’agissant du baby club au moins (et parfois mini et petit club), qui seront fermés un jour entier pour cause d’entretien (samedi ou dimanche selon les destinations)  demandez bien quel jour lors de votre réservation car si vous partez plus de 7 jours ça peut vous faire perdre 2 jours précieux de tranquillité!!!,… Et attention si on dit qu’il y a néanmoins des permanence pour l’heure de la sieste, celle à laquelle j’ai essayé de mettre mon fils était constituée d’une très mince équipe peu qualifiée donc au final il s’est avéré plus pratique de mettre le lascar à l’ombre dans un transat que dans un endroit ou personne ne l’a accueilli ou réconforté! 
  • Ne pas oublier des anti moustiques si dans un club à la mer (perso j’ai essayé l’appli « anti mosquito free » sur Iphone qui marchait pas mal dans un périmètre réduit en revanche. Posé sur ma table de nuit, il ne « couvrait » que moi). 
Club Med Punta Cana
Selon les coutumes et politiques commerciales, les villages diffèrent :
  • Le niveau de confort diffère selon l’affluence et les villages. – Il peut également y avoir plus de petits membres de pays anglo saxons en amérique du Nord surtout en dehors des périodes de vacances scolaires françaises. Enfin, j’ai essayé sans succès de trouver des offres comparables : à savoir un accueil pour les bébés et enfants dans de beaux hotels qui proposent du tout inclus et de nombreuses activités sportives. Je suis donc ouverte à vos suggestions en la matière,… 
  • Chaque destination a sa particularité : à savoir les coutumes du pays et la gestion peut-être complètement différente d’un club à l’autre. Par ex : en se renseignant sur le coût d’un taxi pour transfert aéroport directement par le club, ou encore prendre des leçons de kite à partir du bureau des excursions, pour Djerba, sachez que le club s’empoche une coquette commission en multipliant les prix par 3 au minimum!!!!! Préférez donc de passer en direct avec les prestataires (surtout pour le Kite, il vous suffira juste de réserver sur le site Internet des Dauphins). Attention à nouveau pour Djerba, pour des raisons de sécurité, vous n’avez non plus, pas le droit au Babyphone!!!! En revanche, ce babyclub est bien plus « cool » qu’à Punta Cana par exemple pour reprendre les enfants en cas de fièvre. A Punta Cana, il faut passer voir le médecin 2 fois : une fois pour reprendre la température et déterminer le maux et la 2è pour mesurer que la température est bien de nouveau stable, puis après cette attestation du médecin : attendre 24H(!!) avant de pouvoir remettre son bébé au Club. Pour peu que votre bébé fasse ses dents, il risque d’être privé de Babyclub pendant 48h!! Sinon j’ajouterai qu’il est utile de savoir pour Djerba par exemple, qu’il n’y a pas de barrière de lit pour enfant (pas très pratique), à l’instar de Punta Cana par exemple.   

(2 commentaires)

Laisser un commentaire